La bronchiolite est une maladie qui se propage par contact direct avec des objets contaminés par le virus qui la provoque, puis en mettant les mains dans le nez, la bouche ou les yeux. On estime que 33 % des bébés en souffriront chaque année, dont un dixième devra être hospitalisé pour être soigné. En fait, la bronchiolite est la cause la plus fréquente d’hospitalisation des enfants de moins d’un an. Pour toutes ces raisons, il est important que les adultes soient conscients des symptômes qui peuvent indiquer l’existence de cette maladie chez notre bébé.

Dans cet article de paraBaby, nous verrons ce qu’est la bronchiolite, quels sont les symptômes qu’elle produit, quand cette maladie dure-t-elle et comment traiter naturellement la bronchiolite chez les bébés.

Qu’est-ce que la bronchiolite et quels sont ses symptômes

Le bronchiolite est un infection respiratoire causée par différents virusCela touche principalement les enfants de moins de 2 ans pendant les mois les plus froids, surtout de novembre à mars.

Ce qui pour les adultes est un rhume normal sans conséquences majeures, chez les bébés ce virus peut descendre à les bronches et les bronchioles (les conduits qui transportent l’air dans les poumons), ce qui provoque une Inflammation sur leurs murs et une obstruction en eux, car ils reçoivent beaucoup de mucus, ce qui entraîne une forte toux et des difficultés à respirer. Certains bébés auront besoin d’un traitement à l’oxygène à l’hôpital pour se rétablir.

Les facteurs de risque de la bronchiolite sont les suivants mère fumeuse pendant la grossesse, devenir un fumeur passif après la naissance, avoir des frères et sœurs plus âgés ou aller à la garderie avec d’autres bébés.

Voyons quels sont les symptômes à surveiller :

  • Au début apparaît flegme et touxcomme s’il s’agissait d’un simple rhume.
  • On peut alors remarquer que le bébé regarde en bas, pâle et en sueur.
  • Il ne mange pas bien, refuse de prendre ou de manger.
  • Vous pouvez avoir ou non de la fièvre.
  • Vous avez une toux continue qui ne vous permet pas de vous reposer pendant votre sommeil et qui vous fait même parfois vomir.
  • Sons respiratoires.
  • Difficultés respiratoires. On peut le vérifier en lui enlevant ses vêtements et en observant sa poitrine à l’air libre. Il y aura une difficulté à respirer si nous voyons qu’il respire en enfonçant ses côtes et en soulevant son abdomen, car à ce moment-là les poumons du bébé doivent être aidés par les muscles pour se remplir et se vider parce qu’ils ne sont pas capables de le faire par eux-mêmes.
  • Méfiez-vous des nouveau-nés, car les symptômes peuvent commencer par quelques éternuements et un peu de mucus, à peine une toux, puis se transformer en apnée si elle se termine par une bronchiolite. En cas d’apnée, la respiration s’arrête pendant quelques secondes.

Les cas urgents qui nécessiteront des soins médicaux urgents sont ceux qui présentent des symptômes de difficultés respiratoires, et/ou une peau bleutée dans la région des lèvres ou des ongles.

Combien de temps dure la bronchiolite chez les bébés

Chez les bébés en bonne santé et sans pathologie antérieure, cette maladie durent entre une semaine et 12 joursmais la toux peut rester quelques jours de plus.

En revanche, la bronchiolite peut affecter l’enfant plus longtemps dans certains cas spécifiques. Elle est particulièrement dangereuse chez les prématurés de moins de 6 mois atteints de maladies pulmonaires ou cardiaques ainsi que de déficiences immunitaires, car ces groupes sont plus vulnérables à la bronchiolite, ce qui rend la prévention particulièrement importante.

Parmi les mesures de prévention les plus simples et les plus efficaces, on peut citer se laver fréquemment les mains, éviter les endroits où il y a une grande foule d’enfants et ne pas fumer devant le bébé.

Comment traiter naturellement la bronchiolite chez les bébés

Malheureusement, rien ne peut être fait pour éviter qu’un rhume ne se transforme en bronchiolite. Donc, si le bébé finit par avoir une bronchiolite, voici les mesures que nous pouvons prendre à la maison :

  1. Lavage nasal fréquent en cas de forte congestion, car les bébés respirent par le nez. Si le nez est bouché, cela peut rendre l’alimentation et le sommeil plus difficiles. C’est pourquoi il convient de procéder à des lavages physiologiques salins, notamment avant de manger, avant de dormir et chaque fois que cela est nécessaire.
  2. Éviter le contact avec la fumée de tabaccar cela aggrave l’évolution des infections respiratoires.
  3. Si vous avez des difficultés à manger, il est préférable lui donner les piqûres plus souvent mais en plus petites quantités, afin qu’il se fatigue moins.
  4. Surélever le matelas sur le côté de la tête de lit, pour lui permettre de mieux respirer.
  5. Assurez-vous que vous êtes bien hydratéLe médecin vérifiera que vous mouillez bien vos couches et que vous ne réduisez pas la quantité d’urine que vous urinez.
  6. Le lavage des mains le contact fréquent du bébé, pour éviter la propagation de l’infection.
  7. Le lait maternel protège les bébés contre la bronchiolite et d’autres infections, de sorte que les bébés qui sont allaités au sein risquent moins de développer une bronchiolite.

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à Traitement naturel de la bronchiolite chez les bébésNous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie Santé des bébés.

Bibliographie
  • Association espagnole de pédiatrie. (2011). Bronchiolite.
  • Galán Bertrand, L. ; (2015). Bronchiolite.
  • Société espagnole de pédiatrie extra-hospitalière et de soins primaires (SEPEAP). (2011). Bronchite et bronchiolite.