Samsung Galaxy X, toutes les dernières nouvelles et rumeurs

Depuis un certain temps, des rumeurs sur le smartphone pliable de Samsung sont en circulation. Toutefois, des récentes fuites d’informations ont fait apparition. Ces dernières font allusion à un téléphone flexible qui serait sur le point d’être lancé, le Samsung Galaxy X. Il est tout à fait probable qu’il soit à côté du Samsung Galaxy S10 lors du prochain lancement.

Notre guide vous révèle tout, des dernières nouvelles, rumeurs, aux spécifications, en passant par la date de sortie et les prix.

Le Samsung Galaxy X

La majorité des rumeurs se réfèrent à un appareil connu sous le nom de Samsung Galaxy X. La persévérance de Samsung a finalement donné un résultat très prometteur. L’entreprise a réussi à fabriquer un téléphone pliable, et se prépare à le dévoiler cette année. Malgré diverses affirmations, le lancement est maintenant confirmé pour février ou mars 2019.

D’une certaine manière, le téléphone sera doté d’un double écran qui peut être plié. Il utilise probablement un panneau OLED flexible et une sorte de conception segmentée.

Considérant que la production du smartphone sera limitée, il est fort probable que le téléphone serait extrêmement coûteux. Avec le contexte actuel, la plus basse spéculation de prix du S9 Galaxy Plus est de 990 euros. Il ne serait donc pas une surprise de voir le tarif du Galaxy X largement au-delà de 1 000 euros.

Le nom officiel du modèle pliable de Samsung

Peut-être que le nom de Samsung Galaxy X est le plus cité. Cependant, cet appareil a aussi été référencé sous quelques autres noms dans le passé.

D’un côté, un rapport du Wall Street Journal raconte l’interview d’une personne en interne à Samsung. Il indiquait qu’au début du développement de l’appareil, « Galaxy Flex » et « Samsung Flex » étaient les noms potentiels du produit. D’un autre côté, la Yonhap News Agency de Corée du Sud a confirmé que l’appareil s’appellerait le « Samsung Galaxy F ».

Par le cabinet d’avocats Fieldfisher LLP basé à Londres, LetsGoDigitals partageait une demande de marque déposée au nom de Samsung. Elle a été envoyée à l’Office de la propriété intellectuelle (IPO) du Royaume-Uni. La demande portait sur l’enregistrement du nom « Samsung Rize » d’un appareil de « classe 9 ».

Cependant, toutes les autres rumeurs se sont par la suite propagées avec « Galaxy X » pour nom de facto. Toutefois, c’est une vérité qui ne se dévoilera  pas avant le lancement officiel du téléphone.

Le design et l’écran

Samsung étudie la technologie mobile pliable depuis des années. Bien que ce ne soit qu’en 2018 qu’ils ont commencé à obtenir des résultats tangibles.

Présenté à la conférence des développeurs de Samsung, l’écran Infinity Flex Display a été l’innovation la plus marquante. Il donne indubitablement un aperçu du matériel fonctionnel susceptible de soutenir un appareil prêt à l’emploi, comme le Galaxy X.

Le Samsung pliable possède un grand panneau épais avec un écran extérieur de 12 cm. Il a un format étroit de 21:9 avec une résolution de 840 x 1960. Cependant, quand vous l’ouvrez comme un livre, un panneau beaucoup plus grand apparaît. Avec un écran de plus de 18 cm, il adopte un format plus carré de 4,2:3. Ce dernier a une résolution QXGA+ (2152 x 1536).

Même en tenant compte de la révélation initiale de Samsung, les spectateurs restent dans le suspens total.

La technologie fin prête

Les rapports ultérieurs du site néerlandais, LetsGoDigital a depuis peint une image beaucoup plus claire de l’écran Infinity Flex. Et bien qu’il soit indéniablement innovant, le côté esthétique nécessiterait d’être repensé. Si le Galaxy X est configuré pour être un véritable hybride prêt à être commercialisé, l’élégance sera de mise.

Le Royole FlexPai est le premier appareil pliable du même genre, et qui est déjà en vente sur le marché. Mais il ne présente pas non plus un design des plus élégants. Avec un format différent du Samsung et un écran unique qui s’enroule pour disparaitre dans le boitier.

De même, Xiaomi a mis au point son propre concept de téléphone pliable. Un seul écran se plie en deux endroits, pour passer d’une forme plus large à une forme plus étroite. Il s’agit d’une conception technique plus raffinée et plus élégante que celle de Samsung et de Royole.

Néanmoins, Samsung est sans doute beaucoup plus avancé pour mettre un téléphone pliable entre les mains des consommateurs que Xiaomi. À ce sujet, la filiale de Samsung au Vietnam a publié en janvier une vidéo promotionnelle de la soirée Unpacked. Ensuite, la séquence a été rapidement retirée du web peu de temps après sa sortie.

Le système et les logiciels sur La Galaxy X

Avec le FlexPai, Royole a dû intégrer des comportements personnalisés dans l’interface de l’appareil. Par conséquent, l’écran répond à des actions spécifiques au pliage, comme la rotation de l’écran et le formatage des applications.

Bien que Samsung soit capable de concevoir ses propres logiciels, son modèle aura la prochaine version Android Q de Google. Entre autres, une des fonctionnalités exceptionnelles d’Android Q est la fonction que Google appelle la « continuité d’écran ». Lors de l’exécution d’une application sur un appareil pliable, Q effectuera une transition transparente entre les deux modèles d’écran. Voici un exemple de ce à quoi l’affichage du smartphone pourrait ressembler en action.

Typiquement, Google repousse la prochaine version majeure d’Android à la seconde moitié de chaque année. Cependant, il est probable qu’Android Q arrivera plus tôt que d’habitude. De ce fait, il est possible que son arrivée coïncide avec celui de la Galaxy X, en Mars.

Autre chose, il semble que, le système est en mesure d’accueillir trois applications en simultanées sur un écran. Par cette particularité, le Galaxy X est assurément multitâche. D’autant plus que l’application peut passer de l’écran le plus petit à l’écran le plus grand. Et cela se fait au fur et à mesure que l’appareil se déploie. En outre, en gardant toutes les applications à vue, les utilisateurs peuvent naviguer, regarder des vidéos et envoyer un mail.

Les performances et la batterie du Galaxy X

Il y a relativement peu d’informations sur les caractéristiques internes du Galaxy X. Comme le prochain Galaxy S10, il s’équipera du prochain Qualcomm Snapdragon 855 ou le propre Exynos 9820 de Samsung. La différence se situera au niveau du marché où le téléphone est disponible.

Bien qu’aucune autre information ne cite le Galaxy X comme pouvant supporter un modem 5G, il est toutefois possible que Samsung intègre une compatibilité à la connexion 5G dans le Galaxy X. Ne serait-ce que pour ajouter à son caractère déjà avant-gardiste.

« Samsung renforcera sa compétitivité à moyen et long terme en étant à la pointe de l’innovation », affirmaient ces dirigeants. C’était dans un communiqué officiel publié à la fin de 2018. Le géant coréen a ajouté que le lancement des smartphones pliables, le 5G ainsi que l’amélioration des IA seront primordiaux.

Si cela ne confirme pas la compatibilité 5G du Galaxy X, Samsung a au moins ouvert la voie à suivre.

Ces affirmations pourraient également signifier que le S10 ou un autre Samsung haut de gamme sera le seul smartphone 5G. Tandis que le Galaxy X se concentrera simplement sur sa fonctionnalité pliable.

Un défi technologique

Il ne fait aucun doute que les ingénieurs Samsung doivent avoir eu du mal à concevoir une alimentation adaptée. Puisque celles-ci devront suivre la forme pliable du Galaxy X. Selon l’agence de recherche CGS-CIMB, il y aura une paire de batteries pour alimenter les écrans. Des rapports de LetsGoDigital avancent que la puissance combinée excèdera 6000 mAh.

Il est logique pour Samsung de fournir deux piles pour alimenter ces deux écrans, l’écran extérieur et l’écran dépliant interne. Même si ce dernier n’est seulement alimenté que lors de son ouverture. Avec le modèle, LetsGoDigital a évoqué une « méthode pour contrôler une pluralité de piles et de dispositif électronique ». En particulier, les deux batteries sont pilotées par un processeur qui détecte et gère le besoin en énergie du smartphone.

Également, le processeur semble être programmé pour se prémunir contre la surchauffe de l’appareil. Lorsque la température atteint une limite, l’autre batterie prend simplement le relais. De ce procédé, il laisse le temps à son partenaire de se refroidir. À cause d’un antécédent, Samsung tient à éviter à tout prix tout problème lié à l’utilisation de la batterie.

Le Samsung Galaxy X, le prix et la date de sortie

Si le S10 devait arriver en février 2019, la Galaxy X est sans doute pour une arrivée en mars. En ce qui concerne le prix, Yonhap News Agency a une fois de plus avancé un rapport. Il suggère que le téléphone pliable de Samsung arrivera avec un prix de 1 562 euros.

Avec la tarification sans carte SIM, le Samsung X sera plus cher que bon nombre de combinés haut de gamme. Il sera plus cher que le Note 9 ou l’iPhone XS Max. Il faut savoir que même le Royole FlexPai, mentionné ci-dessus, débute à un tarif de 1 378 euros.

Des suggestions circulent également qu’au Royaume-Uni, l’opérateur de téléphonie mobile EE aura l’exclusivité du Samsung pliable sur ses réseaux. Mais jusqu’à présent, aucun prix contractuel n’a encore été déclaré.