Le téléphone pliable Xiaomi à double flexion, une technologie volée de Samsung

Samsung devrait présenter une version pleinement fonctionnelle de son Galaxy très attendu à son événement de lancement dans quelques semaines. Mais après que la marque chinoise concurrente Xiaomi a annoncé le lancement de son téléphone à écran pliable, les gens s’en soucieront-ils encore ?

Une démonstration du téléphone pliable Xiaomi

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux orientaux, en réponse aux questions du public sur Twitter, le président et co-fondateur de Xiaomi, Lin Bin s’affiche dans une série de vidéos montrant un appareil plat et rectangulaire qui ressemble à une tablette. Ensuite, il replie les bords droit et gauche de l’écran sur lui-même, et continue d’utiliser l’appareil en mode typique du téléphone intelligent.

C’est la première fois qu’une entreprise imagine un prototype de téléphone pliable à trois volets que l’on peut apercevoir en un seul coup d’œil. Ce design semble avoir tant de sens. Jusqu’à présent, nous avons vu des téléphones pliables qui se penchent vers le bas au milieu, comme le Royole FlexPaithat en vente maintenant. Il en est de même pour le prototype pliable Samsung, un téléphone qui s’appellerait, selon les rumeurs, le Galaxy X, Galaxy F, Galaxy F, Galaxy Fold ou Galaxy Flex.

Le téléphone Xiaomi, une concurrence de taille pour Samsung

Le design de Xiaomi est le premier véritable défi, et assez précoce pour Samsung dans l’industrie du téléphone pliable. Il s’agit d’une nouvelle conception audacieuse qui permet au marché du smartphone de se développer après une certaine période de stagnation. Les experts de l’industrie sont d’accord sur le fait que, d’un, les téléphones pliables n’entraîneront pas d’énormes ventes et revenus lorsqu’ils apparaîtront pour la première fois. De deux, que les premiers utilisateurs puissent acquérir de l’expérience sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas face aux concurrents qui restent en arrière. Au fil du temps, l’on découvre que de nombreux utilisateurs sont en quête permanente de plus grands écrans, et que cette technologie est bien adaptée pour relever ce défi. Ceci est la déclaration d’un chercheur principal au sein d’une société anglaise, donnant son avis concernant les téléphones pliables.

Le téléphone pliable, Xiaomi vs celui de Samsung

Tous les téléphones avec des écrans pliables sont confrontés aux mêmes défis majeurs, y compris si l’écran peut résister ou non à des milliers de courbes. Les utilisateurs considèrent aussi la conception dont les applications peuvent passer en douceur d’un volet plus grand de l’écran à un plus petit.

  • Le téléphone pliable Xiaomi

La conception du téléphone pliable Xiaomi a un point négatif inhérent et évident. Son écran se plie en deux endroits, ce qui renvoie à deux points de faiblesse potentiels, plutôt qu’un joint sur un design à deux plis où le téléphone se déploie en deux… »Oooh, » dit un collègue quand je lui ai montré la vidéo. Sa durabilité n’a pas encore été testée, bien sûr, mais il y a aussi des avantages clés qui se démarquent. Comme les bords extérieurs du téléphone Xiaomi se plient vers l’arrière, vous avez toujours affaire au même espace central qui ne fait qu’augmenter et se contracter en taille.

  • Le téléphone pliable Samsung

D’autre part, le téléphone pliable de Samsung vous fera basculer entre un écran de 11 cm à l’extérieur du téléphone quand il est « fermé », et un autre écran intérieur de 18,5 cm quand il est « ouvert ». Même dans le meilleur des cas, lorsque votre application passe d’un écran à l’autre, vous devrez toujours suspendre ce que vous faites si vous reconfigurez l’appareil.

  • Xiaomi essaye de se démarquer

La vidéo de Xiaomi montre également que son téléphone pliable est assez compact dans la version rectangulaire, au lieu de se présenter sous la forme d’un triangle telle que nous avons vu dans la version proposée par FlexPaiRoyole. Il n’est pas clair à quel point la fente de ventilation est grande sur le design pliable de Xiaomi, mais il est peu probable que ce téléphone se plie à plat.

Il n’est pas non plus clair dans la courte vidéo de démonstration de Lin Bin si les écrans à l’extrémité restent utilisables après avoir été repliés. Dans une scène, les pixels étaient clairement teintés par la luminosité rose et bleu du papier peint de l’écran d’accueil. Mais si Xiaomi a l’intention de faire de ces volets autre chose qu’un simple élément d’habillage, la compagnie préfère encore ne rien dévoiler à ce sujet.

Le téléphone pliant, accessible pour la plupart d’entre nous ?

Tant que je spécule là-dessus, laissez-moi lancer cette dernière chose. Les téléphones Xiaomi sont bien connus pour leur prix inférieur à celui des téléphones phares Android de Samsung, Huawei et autres. Par exemple, le modèle à bord fin Mi Mix 3 de Xiaomi possède un écran de 15 cm, quatre caméras et quelques caractéristiques enviables. Si le téléphone pliable de Xiaomi se vend beaucoup moins cher que le modèle de Samsung, il pourrait jouer le rôle d’un prix d’entrée de gamme pour les curieux et ceux à court d’argent. Cependant, il y a un énorme problème. Les téléphones Xiaomi n’offrent pas toujours les services Google et ne se vendent pas partout dans le monde par l’intermédiaire des canaux des opérateurs…

Il se pourrait que le téléphone pliable de Xiaomi rende les téléphones pliables plus accessibles dans certains pays orientaux et dans les marchés émergents. En même temps, ils jouent le rôle d’un deuxième appareil ou d’un terrain de jeu pour les développeurs d’applications. Xiaomi n’a pas annoncé quand nous serons en mesure de mettre la main sur le prototype de téléphone pliable. Par ailleurs, je suppose qu’il se manifestera au grand salon de l’industrie de la téléphonie mobile d’ici peu, qui pourrait avoir lieu des jours après que Samsung en parle plus concernant son Galaxy X ou Galaxy F au monde. Samsung et Xiaomi ne répondent pas immédiatement aux demandes de commentaires.