Cheap NFL JerseysCheap Sports JerseysCheap JerseysCheap NFL JerseysCheap Sports JerseysCheap JerseysCheap NFL JerseysCheap JerseysCheap JerseysCheap NFL Jerseys

Nous savons tous que fumer est mauvais pour la santé. Le tabagisme est l’une des principales causes de maladies cardiaques, de maladies respiratoires et de cancer. Elle constitue donc un risque important de décès prématuré dans une grande partie du monde. Mais elle n’affecte pas seulement le corps de la personne qui fume, mais aussi celui de son entourage, et les plus vulnérables sont les enfants et les bébés.

Si vous voulez savoir ce qui se passe si vous fumez pendant l’allaitement, dans cet article de Tristana nous verrons si le fait de fumer pendant l’allaitement affecte ou non le bébéNous vous dirons pourquoi il est mauvais de fumer pendant l’allaitement, quelles sont les conséquences pour l’allaitement et le tabagisme et vous donnerons quelques conseils si vous ne pouvez pas arrêter de fumer.

Le fait de fumer pendant l’allaitement affecte-t-il le bébé ?

Le le tabac est une drogue Malheureusement, il s’agit d’une habitude légale très présente dans notre société, bien que nous soyons de plus en plus conscients de ses effets néfastes sur le corps et que davantage de personnes soient encouragées à abandonner cette habitude. La grossesse et l’allaitement constituent une bonne occasion d’arrêter de fumerSi nous pensons aux dommages que le tabac peut causer au bébé, cela peut être plus facile.

Tout comme le tabac affecte la personne qui fume, il affecte également les bébés, tant pendant la grossesse que pendant l’allaitement.

Pourquoi fumer est mauvais pour l’allaitement

Dans une cigarette, on en trouve plusieurs les substances nocives pour la santé, et une partie peut rester dans le lait que le bébé ingérera plus tard. C’est pourquoi cette le lait maternel contiendra une concentration plus élevée de cadmium, mercure, cotinine (métabolite de la nicotine) et autres métaux lourds. De plus, on peut dire que ce lait est de moins bonne qualité par rapport à celui d’une mère non fumeuse, car il contient moins de protéines, de graisses, de vitamines et d’antioxydants.

Mais la chose la plus dangereuse et la plus nocive pour le bébé est d’inhaler la fumée de tabac, car elle contient de nombreuses particules malignes.

Conséquences de l’allaitement maternel et du tabagisme

Les conséquences de l’allaitement maternel et du tabagisme affectent votre santé et celle de votre bébé.

  • Difficultés à s’endormir et à rester endormi. La nicotine a un pouvoir stimulant, qui se traduit par de la nervosité et de l’agitation chez le bébé.
  • Difficultés d’allaitement. Le tabagisme maternel peut réduire la durée de l’allaitement, ainsi que diminuer le volume du lait et affecter les graisses qu’il contient. Cela est dû au fait que la prolactine, l’hormone responsable de la production de lait maternel, est inhibée.
  • Risque accru de syndrome de mort subite du nourrisson.
  • Les enfants en bas âge s’ils sont allaités par une mère fumeuse. Il a été démontré que si les femmes fument pendant la grossesse, leurs enfants naissent avec un poids inférieur à celui qu’ils auraient atteint s’ils n’avaient pas fumé. La même chose se produit pendant l’allaitement.
  • Augmentation des épisodes de maladie. Le bébé est plus susceptible de souffrir d’infections respiratoires, d’otites, de coliques et d’asthme, principalement en raison de l’inhalation de la fumée de tabac.
  • Risque accru d’obésité quand il est plus âgé.

Toutes ces conséquences sont encore plus importantes si l’enfant est nourri au lait maternisé plutôt qu’au lait maternel.

Durée de la nicotine dans le lait maternel

La nicotine passe et reste dans le lait produit par la mère, mais elle le fait à des concentrations qui ne sont en principe pas toxiques pour le bébé. Si vous fumez régulièrement, la nicotine sera là, elle ne disparaîtra pas de votre lait.

Mais vous pouvez essayer de maintenir l’apport en nicotine de votre bébé aussi bas que possible en essayant de fumer quelques deux heures avant le coup de feuet immédiatement après.

Conseils si vous ne pouvez pas arrêter de fumer pendant l’allaitement

Si vous avez essayé d’arrêter de fumer sans succès, voici quelques conseils pour vous aider à faire en sorte que le tabagisme affecte le moins possible votre bébé :

  1. Même si vous fumez, que ce soit beaucoup de cigarettes ou quelques unes par jour, n’arrêtez pas d’allaiter votre bébé. Idéalement, vous ne devriez pas arrêter d’allaiter, car grâce aux défenses présentes dans votre lait, une partie des effets nocifs de la fumée de tabac sont contrecarrés, vous protégeant ainsi d’éventuelles infections. Dans l’article suivant, vous trouverez les avantages de l’allaitement maternel pour votre bébé.
  2. Ne pas pratiquer la literie si vous fumez, car le fait de partager un lit avec lui augmente le risque de syndrome de mort subite du nourrisson.
  3. Éviter de fumer avant la sieste ou le coucherLa nicotine rendra votre sommeil plus difficile. De même, avant de les prendre, ne fumez pas pendant deux heures avant de les nourrir.
  4. Essayez de ne pas fumer à l’intérieuret encore moins dans la pièce où se trouve l’enfant. Cela l’empêche de devenir un fumeur passif en respirant la fumée nocive.
  5. Essayez de fumer le moins possible de cigarettes par jour pendant l’allaitement.

Avant tout, la meilleure option est d’arrêter de fumer. Si vous n’avez pas pu le faire seul, demandez l’aide d’un professionnel.

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à Est-il mauvais de fumer pendant l’allaitement ?Nous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie Santé des bébés.

Bibliographie
  • Académie de médecine de l’allaitement (2015). Lignes directrices pour l’allaitement et la consommation de substances ou le trouble lié à la consommation de substances
  • Société américaine du cancer. (2018). Les effets du tabagisme pendant la grossesse ou l’allaitement.
  • Comité d’allaitement de l’Association espagnole de pédiatrie (2012). Foire aux questions sur l’allaitement maternel.