Les écrans pliables, un espoir pour les fabricants de smartphones face à l’effondrement des ventes

Depuis quelques années, l’industrie des smartphones est à la recherche d’une percée pour relancer un marché enlisé dans une accalmie de l’innovation et un effondrement des ventes. Un catalyseur potentiel se profile à l’horizon sous la forme d’écrans flexibles qui peuvent être pliés en deux sans se briser. Samsung et plusieurs concurrents se préparent à déployer de tels écrans pour rendre les appareils plus polyvalents pour le travail et pour le plaisir.

Les « foldable screens », une conception séduisante pour les fabricants et le public

Les écrans pliables pourraient augmenter l’espace d’affichage à la taille d’une mini-tablette, mais se plient comme un portefeuille pour revenir à la taille d’un téléphone ordinaire. Si les nouveaux téléphones répondent aux ambitions de leurs fabricants, ils deviendront un bond en avant pour une industrie dont les origines remontent aux anciens téléphones à rabat. Il s’agit de créations que les consommateurs considéraient autrefois comme cool et pratiques.

Dans une indication de la difficulté de concevoir un écran flexible qui est également durable, Samsung a d’abord annoncé son intention de fabriquer un téléphone à écran rabattable il y a cinq ans. Ce n’est que lors d’un événement opportun, cependant, que Samsung a finalement donné un aperçu de ce sur quoi il travaillait.

Les déclarations du Vice-président de la division mobile de Samsung sur le sujet

« Nous vivons dans un monde où la taille d’un écran ne peut être aussi grande que l’appareil lui-même », a déclaré Justin Denison, vice-président senior du marketing des produits mobiles chez Samsung. « Nous venons d’entrer dans une nouvelle dimension ». A part un regard fugace sur un appareil qu’il tenait dans une main, Denison a fourni peu d’informations sur le téléphone. Les fabricants de téléphones intelligents sont à la recherche de quelque chose pour exciter les consommateurs, car ils remplacent les téléphones moins souvent parce que les nouveaux modèles sont chers, et ne sont pas très différents de leurs prédécesseurs à part des appareils photo et des piles légèrement meilleurs.

C’est la principale raison pour laquelle les ventes mondiales des smartphones ont chuté de l’année précédente pendant quatre trimestres de suite. Cette analyse a été déclarée par le fournisseur mondial de conseils et événements sur les marchés de la technologie de l’information et de la communication. Si l’on additionne tout cela, les ventes de téléphones intelligents ont diminué de quatre pour cent au cours des 12 mois qui se sont terminés en septembre 2018.

Le téléphone pliable, un précurseur potentiel des ventes chez les fabricants de smartphones

Samsung, le premier vendeur mondial de téléphones intelligents, a subi une baisse de sept pour cent des livraisons au cours de cette période, selon les calculs de l’entité spécialisée dans l’analyse des marchés de la TIC. Cependant, il n’est pas clair si les téléphones à écran flexible auront un attrait massif, surtout lorsque les appareils flexibles devraient coûter plus de 880 €.

Royole Corp, une petite entreprise sise en Californie espère vendre les premières versions de son téléphone FlexPai à écran pliable entre 1 100 € à près de 1300 €. Ce projet sera réalisé au plus tôt au cours de cette année. Bien que l’idée d’un appareil capable de se plier en différentes formes puisse sembler bonne, l’analyste du groupe mondial fournisseur de conseils sur les marchés TIC est sceptique quant à la praticabilité et à la durabilité d’un tel dispositif. L’une des plus grandes questions est de savoir si la qualité des écrans se dégradera à mesure qu’ils se plient à répétition. Selon lui, « Les gens voudront-ils vraiment regarder un film avec des images de qualité supérieure sur ces appareils s’il y a un pli au milieu ? » Il semble, en effet, que le FlexPai peut être plié plus de 200.000 fois sans se détériorer.

D’autres téléphones à écran pliable fonctionnant avec le logiciel Android de Google devraient également être disponibles. Huawei a confirmé le mois dernier qu’il travaille sur un téléphone à écran flexible. LG Electronics est largement attendu pour en dévoiler un au salon des gadgets technologiques aux Etats-Unis. LG n’a pas répondu à une demande de commentaires.

Les consommateurs se demandent la même question que le chef de la direction de Royole sur le fait que « maintenant, il n’y a rien de plus d’un smartphone ».